top of page

Energies de la Nouvelle Lune du 16.10.2020


L’énergie principale qui nous « gouvernera » est celle du nombre 16.

Le 16 représente la puissance de la terre.

C’est donc une énergie formidablement puissante qui construit tout autant qu’elle détruit. C’est un nombre qui bien que pair et passif est d’un extraordinaire dynamisme.

Un nombre plein de paradoxes !

Le 16 est le nombre de l’adversité qui peut se révéler salutaire quand elle pousse au changement constructif. Il représente la chute qui, seule, permet de s’élever et de grandir. Son retour à l’unité le met effectivement en relation avec le 7 (16 = 1+7), et donc à la perfection.

Multipliant le quatre par lui-même (16 = 4x4), il est le nombre de la réalité concrète et de la terre. Il induit le danger de l’attachement, de l’enracinement (dans le sens de « faire du surplace », de l’inaction) ou de la présomption (illusion).

Le 16 correspond à la Maison-Dieu du Tarot de Marseille. La Maison-Dieu évoque la terrible conséquence de la présomption humaine. Du point de vue spirituel, l’expérience de la chute est l’occasion d’une évolution intérieure. L’adversité est douloureuse, mais incitatrice au changement. Elle peut, pour l’initié, constituer le tremplin de la croissance et du développement.

Quelques mots-clés « repères » : la vison – la perception – point de vue – révélation – théorie – réflexion de l’âme – passage de l’inconscient au conscient ou de l’invisible au visible – vision de la source ou source de la vision – prise de conscience de nos limites dans le temps et l’espace – la rencontre avec notre authenticité – vision de la réalité – la source de notre être – accepter l’effondrement de nos certitudes, des points de références, des convictions et acquis construits sur l’éphémère – épanouissement harmonieux – éveiller les multiples dimensions de l’être.

Quelques mots-clés « épreuves » : difficultés à accepter la réalité, garder les œillères pour ne pas voir ni entendre – se fermer à l’intuition – rester prisonnier de nos illusions pour éviter la chute de l’image – besoin de tout justifier – besoin de maîtriser et ordonner les choses selon sa propre vision – se prendre au sérieux –déni de soi et du corps.

Le 16 est le nombre de la Svastika dont nom sanscrit signifie « de bon augure » alors même si les énergies secouent un peu, beaucoup… ne vous en faites pas… c’est de bon augure ;-)


Comments


Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page