top of page

La migraine


La tête est le « siège du commandement », elle contrôle, elle dirige mais aussi s’obstine, s’entête !

La tête représente notre autonomie, notre individualité et notre spiritualité (Soi).

La migraine informe d’une éventuelle surcharge d’émotions liées à un sentiment de contrainte. Dans ce cas le migraineux peut être une personne qui prend beaucoup à sa charge, à sa responsabilité car elle s’en sent obligée (peut-être par reproduction d’un schéma familial ; dans l’hypothèse où le migraineux soit une femme, il est fort possible que la figure maternelle soit le « personnage dominant » dans le couple formé par les parents du migraineux).

La migraine peut survenir pour rappeler que des sentiments vécus pendant l’enfance n’ont pas été réglé. Dans tel cas, il est possible que le migraineux n’ait pas été écouté pendant son enfance, sa parole toujours coupée, ses envies toujours « brimées », son expression bâillonnée.

Parfois, la migraine est lié à un sentiment de culpabilité de vivre alors le « mal » survient le plus souvent lors de moments de joie, de plaisir. Dans tel cas, il est possible qu’un deuil, qu’une perte, ait engendré ce sentiment de culpabilité. « Par peur de trahir la mémoire du défunt », le souffrant ne s’autorise pas à être, par exemple.

La migraine peut également révéler une peur de ses émotions, peur d’exprimer ses émotions, de leur donner droit d’exister. Le migraineux peut alors cumuler « mal de tête + une fatigue extrême », c’est que de vouloir garder le contrôle absolu sur ses émotions épuise beaucoup ! Cette peur de libérer ses émotions est liée à la peur de perdre ; exprimer ses émotions serait alors prendre le risque de froisser l’autre et de le perdre… la peur d'en dire trop... la peur de ne plus être aimé.

Notre corps est notre meilleur espoir, il exprime toujours ce que nous refusons de voir.

Il nous alerte sur ce que nous n’avons pas réglé en nous ; il informe de là où se trouve « la blessure ».

Notre corps est notre meilleur allié grâce à ces mots, nous savons de quel maux nous avons à guérir, nous savons là où nous avons à grandir.

Notre corps est notre garde-corps, notre garde du corps !

***

Attention ! La migraine peut être le symptôme d’une thyroïde « déréglée » ou d’une vésicule biliaire « défectueuse » ou encore de problèmes neurologiques de type tumoral ou d'irrigation cérébrale. Si vous souffrez de migraines récurrentes, parlez-en en premier lieu à votre médecin.

Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page